13237643_498196457051234_7353909802626805620_n

Chroniques Mutantes. Emission queer, riot grrrlz, transpédégouine, anarchiste, punk et féministe sur Radio Panik (105.4 FM), le samedi de 18h à 19h.

 

carlo

(English below)

Le collectif Bitchcraft diversifie ses activités !
Nous sommes désormais en charge d’un bar sans alcool, où nous proposons de nombreux cocktails, jus de fruits et légumes frais, le tout 100% vegan et à prix libre.
L’argent récolté par ce bar servira au collectif pour organiser ses prochains événements et mener à bien ses projets.
Afin de pouvoir parcourir le monde (ou la Belgique) avec nos petites douceurs, nous sommes à la recherche d’une caravane à retaper pour y installer le bar.
Nous n’avons pas de budget, mais sommes plein.e.s de bonne volonté, c’est pour cela que nous faisons appel à votre générosité !
Pour toute information complémentaire ou propositions diverses, merci de nous contacter via bitchcraft@grrlz.net ou par téléphone au +32 466 143 860.
Merci d’avance !
Le collectif Bitchcraft
(https://bitchcraft.noblogs.org/)

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bitchcraft collective extends its activities !
We are now in charge of an alcohol-free bar, where we offer various cocktails, fruits and vegetables juices, everything 100% vegan and on donation.
The money collected with this bar will help Bitchcraft organizing its next events and running its projects.
In order to travel the world (or Belgium) with our marvellous delights, we are looking for a caravan to restore and install this bar.
We don’t have a budget, but a lot of good will, that’s why we ask for your generosity !
For any further informations our various proposals, contact us by email at bitchcraft@grrlz.net or by phone +32 466 143 860.
Thanks a lot !
Bitchcraft collective
(https://bitchcraft.noblogs.org/)
« 

 
LA CHAPELLE EST EN DANGER !
La Chapelle, au 36 rue Danielle Casanova à Toulouse, est un lieu d’expérimentation sociale, politique et culturelle, occupé et animé depuis plus de 20 ans par l’association l’Atelier Idéal.

Ce projet, totalement bénévole et autofinancé, favorise au quotidien l’émergence de dynamiques multiples d’ordre culturel, social et associatif.

Conférences, débats, festivals, assemblées générales, soirées de soutien, résidences artistiques, spectacles ou marathons littéraires, La Chapelle accueille des centaines d’associations, de compagnies et de collectifs pour des projets temporaires ou réguliers.

La Chapelle est un lieu créateur de lien social par les évènements dédiés ou accessibles à des publics minoritaires (sans abris, malentendants, communautés diverses, …).

Le lieu est entretenu et sécurisé grâce à des travaux importants menés aux frais de l’association et avec l’énergie bénévole de ses membres.

Ancrée à Toulouse, la Chapelle est devenue au fil des années un lieu de référence du tissu local culturel, associatif et citoyen que les Toulousains n’imaginent pas voir disparaître.

En 2009, la Mairie de Toulouse a racheté la Chapelle afin de « protéger ce lieu » et « les activités qui s’y déroulent ». Depuis cette date, l’Atelier Idéal réclame, dans les faits, la pérennisation du lieu et le maintien de l’autonomie de son projet associatif au travers de la signature d’un bail emphytéotique.

Je demande à la Mairie de Toulouse, et à l’ensemble des acteurs capables d’intercéder en ce sens, de légaliser La Chapelle et son projet, mené par l’association l’Atelier Idéal.

SIGNEZ LA PÉTITION !

https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-de-toulouse-légalisez-la-chapelle

Faites-la suivre dans vos réseaux !!!
******************************

Venez apporter votre soutien à la Chapelle !
  • en passant les lundis soir, de 18h à 22h.
  • en nous écrivant à contact@atelierideal.lautre.net
  • en nous appelant au 05.61.12.37.55
  • en adhérant à l’association comme « membre sympathisant »

Suivez l’actualité de la Chapelle et de cette menace d’expulsion sur www.atelierideal.lautre.net

Légalisez la Chapelle !

_______________________________________________
La_chapelle – liste de diffusion
se désabonner de cette liste : https://listes.lautre.net/cgi-bin/mailman/listinfo/la_chapelle

 
Cirques & esthétiques queer

Cirques & esthétiques queer

Information publiée sur: Fabula par Perrine Coudurier (source : Metais-Chastanier Barbara)
Toulouse

 

Des contorsionnistes aux clowns, des jongleurs aux acrobates, des voltigeurs aux équilibristes, les différentes disciplines de cirque travaillent les corps, les façonnent, les transforment, les déforment. Ces corps sont souvent agencés dans des mises en scène exposant une virtuosité hors-norme. Le cirque regorge de représentations de corps jeunes, souples, puissants et tout à la fois ambigus, androgynes, transgenres, des corps à l’animalité exacerbée et régulièrement travestis, des corps restant fortement marqués par les corps atypiques des freaks exhibés autrefois dans les sideshows. Les ressorts spectaculaires qui y sont associés puisent massivement dans le bizarre, l’outrance, le kitsch.

« Bizarre », c’est l’un des sens anglais du terme « queer », cette insulte homophobe que la communauté LGBT des États-Unis s’est réappropriée à l’occasion d’un processus affirmatif d’identification. Transposé dans le champ esthétique, le queer, déjà investi notamment par la sociologie, apparaît comme un outil théorique permettant d’interroger non seulement le caractère genré des pratiques artistiques mais aussi la diversité et la complexité des représentations des identités et des sexualités que les œuvres proposent.

Dans le prolongement de la journée d’études « Scènes queer dans la littérature les arts et les médias » (2013) et du colloque « Esthétiques queer ? Transgression et subversion dans la littérature et les arts » (2014) organisés par LLA-CREATIS à l’Université de Toulouse II, nous proposons d’observer à la lumière du queer les productions circassiennes contemporaines mais aussi les traces laissées par les cirques du passé, sans négliger les représentations anciennes ou contemporaines du cirque dans les autres arts (littérature, cinéma, arts plastiques, séries, etc.) voire médias (émissions de télévision, blogs, vidéos, critiques, etc.). Il s’agira encore d’examiner les représentations nourries par l’imaginaire collectif attaché au cirque qui, entre nostalgie, stéréotypes et mythologies, résistent fortement dans bon nombre de mises en scène actuelles ainsi que dans les représentations que les autres arts en proposent, malgré les profondes (mais confidentielles ?) mutations que connaissent les arts du cirque à la faveur de leur récente institutionnalisation.

 

Dans un contexte où les arts du cirque fluctuent entre classicisme, expérimentation de formes nouvelles et persistance des clichés, où les artistes explorent, interrogent leur art et adoptent souvent une posture métacircassienne, le queer apparaît comme un outil théorique capable de remettre en question les contours identitaires et politiques des pratiques circassiennes elles-mêmes, prenant en compte non seulement les codes propres au cirque mais aussi ses multiples hybridations et mélanges avec les autres arts.

Nous invitons donc les chercheurs spécialistes en cirque, en études théâtrales, en littératures françaises et étrangères, en littérature comparée, en cinéma, en arts plastiques, en musique… mais aussi en communication, histoire, sociologie ou philosophie, à partir du moment où ils s’attachent au champ esthétique, ainsi que les artistes de toute discipline, qui ont produit des œuvres relevant du « queer », à nous proposer des communications et à envoyer un titre et un résumé d’une dizaine de lignes environ ainsi qu’une bio-bibliographie à Marion Guyez, Anne Pellus, Barbara Métais-Chastanier et Gilles Jacinto avant le 15 octobre 2014 (guyez_marion@yahoo.fr, anne.pellus@neuf.fr, giljacinto@aol.com, metais.chastanier.barbara@gmail.com)

 

Comité scientifique :

Muriel Plana, PR Études théâtrales, UT2J.
Élise Van Haesebroeck , MCF Études théâtrales, UT2J.
Renaud Bret-Vitoz, MCF Études théâtrales, UT2J.
Mireille Raynal, MCF Littérature et cinéma, UT2J.
Hélène Beauchamp, MCF Littérature comparée, UT2J.
Barbara Métais-Chastanier, MCF littérature contemporaine, Centre Universitaire Jean-François Champollion.

 

hola !

Timult est en train de préparer le numéro 8 qui devrait sortir en septembre 2014. pour ça, on a notamment fait le tour au niveau de nos finances, et il apparaît que les caisses sont assez vides…

Il nous faut en moyenne 3000 euros par numéro… et il nous manque encore 2000 pour cette fois-ci. du coup, on fait appel à vous pour nous aider à rendre possible la parution du prochain timult :

si vous étiez sur le point de nous envoyer un chèque, si vous avez de l’argent lié à la vente de numéros précédents,

si vous voulez faire un don,

si vous voulez crowdefunder pour nous,

si vous avez envie d’organiser une petite soirée de soutien…

toutes vos initiatives sont bienvenues pour nous soutenir ! toutes vos initiatives sont bienvenues !

à bientôt pour échanger encore !

l’équipe timult

PS : si vous avez diffusé des timult et que vous ne savez plus bien ou vous en êtes dans vos comptes, n’hésitez pas à nous écrire, car on essaie d’avoir ça un peu en vue… ————————– Chèque à l’ordre de TIMULT ASSOCIATION Virement IBAN: FR76 4255 9000 1641 0200 1564 487 / Code BIC: CCOPFRPPXXX timult@riseup.net TIMULT, 15 rue Jacquet, 38000 Grenoble http://timult.poivron.org/

 

 

 

Join the Rescue Mission!

SOS SAVE ABC web big

Le Projet

L’équipe du Cinéma Nova s’intéresse depuis quelques mois au potentiel que représente ce lieu pour la vie culturelle bruxelloise.

L’infrastructure actuelle et l’emplacement de la salle se prêtent tout à fait au maintien d’une activité culturelle et cinématographique. L’ancien ABC pourrait ainsi se transformer en un point de rencontre vivant et durable consacré au cinéma, à la musique et à d’autres arts.

Si les anciens cinémas désaffectés se comptent par dizaine à Bruxelles, celui-ci a la particularité d’être encore aménagé comme salle de cinéma et d’avoir un cachet et un style propre à la période de sa construction. Son volume moyen rend aussi réaliste l’idée d’y développer à nouveau des activités, sans devoir faire face à des travaux d’aménagement colossaux. L’occasion est unique.

Après avoir soudainement appris que le bâtiment risquait de devenir un énième snack ou magasin aux abords de l’axe Nord-Sud ; des membres des asbl Cinéma Nova, Offscreen/Marcel et La Rétine de Plateau se sont mobilisés pour tenter de monter ce projet de reprise.

Le pari fou est de monter, en quelques semaines à peine, une structure légale qui pourrait prendre à sa charge la reprise du bail et assurer le loyer pendant un an, le temps qu’un projet puisse naître dans la salle et prendre le relais. La Fondation Cineact a été constituée dare-dare et lance un grand appel à dons pour récolter le montant nécessaire à cet engagement. La Fondation n’a pas la vocation de porter le projet culturel elle-même, mais bien d’assurer la possibilité qu’un projet naisse dans la salle. Elle participera à sa mise en route et s’appuiera pour cela sur les manifestations d’intérêts de nombreux individus, acteurs culturels et réseaux multidisciplinaires.

La Salle

 

 

Salle de projection vintage des années 70, l’ABC Cinéma est situé le long d’un des axes les plus fréquentés de Bruxelles. L’ABC « Cinéma Spectacle », salle spécialisée dans la projection de films pornographiques accompagnés de spectacles de charme, a ouvert ses portes en 1971. Pendant plus de 40 ans, l’ABC a continué son activité, devenant l’un des derniers cinémas pornographiques d’Europe à encore diffuser ses films en pellicule 35mm. L’ABC a finalement fermé en juillet 2013.

 

La salle, sans être très grande, présente un beau volume, avec son parterre et son balcon. Au pied de l’écran se trouve une grande scène. La salle peut accueillir une centaine de spectateurs assis au total.

 

Elle a un beau potentiel d’aménagement pour des activités multidisciplinaires.

 

Le plafond du petit foyer à l’étage, vers le balcon, est garni d’une impressionnante fresque en collage.

 

Si les anciens cinémas désaffectés se comptent par dizaine à Bruxelles, celui-ci a la particularité d’être encore aménagé comme salle de cinéma et d’avoir un cachet et un style propre à la période de sa construction. Son volume moyen rend aussi réaliste l’idée d’y développer à nouveau des activités, sans devoir faire face à des travaux d’aménagement colossaux.

Agir !

 

Premièrement, parlez-en autour de vous, faites circuler le lien vers ce site au maximum !

http://www.abc-cinema.be/?lang=fr

 

Afin de pouvoir concrétiser ce projet, nous comptons sur votre aide : la fondation CINEACT recherche un millier de personnes s’engageant sur un don mensuel minimal de € 5 pendant 12 mois. Des dons plus importants, ou ponctuels permettraient de diminuer le nombre de personnes à atteindre ou d’envisager un premier réaménagement-rééquipement pour sa réouverture. Nous avons besoin d’un maximum de soutien très rapidement afin d’évaluer la faisabilité de l’aventure !

 

Si le montant minimum nécessaire à la prise du bail n’était pas atteint, le montant versé sera intégralement remboursé aux donateurs.

 

Il existe donc deux moyens de nous soutenir :
1. Par un don unique (qui permet de donner de l’élan au projet)
2. Par un ordre permanent (de minimum € 5 par mois) sur une période de 12 mois. Merci dans ce cas de nous prévenir par mail : sos@abc-cinema.be du montant et de la durée de votre ordre permanent afin que nous sachions sur quoi compter.

 

N° de compte
IBAN : BE10 0000 0000 0404
BIC : BPOTBEB1
Nom : Fondation Roi Baudouin
Adresse : rue des Colonies (P28) – 1000 Bruxelles
Avec la communication : ***128/2686/00001***
 

A DIFFUSER LARGEMENT! (toute la France comprise)
Dans l’attente impatiente de vos participations
(et désolée d’avance pour les doublons)

Bonjour à toutEs,
 
Nous sommes un groupe de militantes féministes et nous en avons marre des gynécos et soignantEs ayant des pratiques sexistes, lesbophobes, transphobes, putophobes, racistes, classistes, validistes, etc. On a donc eu l’idée de créer une liste de soignantEs (gynécos, médecins généralistes, sages-femmes) ayant des pratiques respectueusEs de touTEs. Le questionnaire en pièce jointe vise à collecter des adresses de praticienNEs que tu souhaites conseiller.
 
Si tu as été amenéE à consulter pour des questions gynécologiques, on aimerait avoir ton retour d’expérience. Ce questionnaire est anonyme, il ne sera pas diffusé. Nous mettrons la liste constituée sur un site internet afin que cela profite à toutEs. Remplir le questionnaire prend 4-5 minutes seulement.
 
Attention :
–  Si tu as plusieurs noms de praticienNEs que tu aimerais recommander (super !), il faudra que tu remplisses un seul questionnaire pour CHAQUE soignantE.
– AucunE soignantE n’est idéale même si elle-il ne correspond pas exactement à tous les critères, envoies nous quand même le questionnaire.
– Une fois rempli renvoie ce questionnaire à l’adresse suivante : gynandco[at]riseup.net
 
 
 Pour toute question ou toute information envoyez-nous un mail à cette adresse: gynandco[at]riseup.net.
This questionnaire is also available in english.
Este cuestionario también está disponible en español.
 
Merci a toutEs,
Féministement,

Les Gyn&Co.

 

En attirant lors de sa septième édition 6.000 spectateurs, qui sont tombés sous le charme des invités du festival tels que Radley Metzger, Martine Beswick et Robin Hardy et qui se sont délectés de la rétrospective sur Ken Russell et de la série d’avant-premières sortant des sentiers battus, l’Offscreen Film Festival fut de nouveau une véritable réussite.

Mais pas question pour Offscreen de se reposer sur ses lauriers – au contraire. Lors de la soirée de clôture du festival, un nouveau projet s’est soudain retrouvé au-devant de la scène, à savoir le sauvetage du ABC Cinéma, situé avenue Adolphe Max. La campagne suscite un engouement extraordinaire et les marques de soutien affluent de toutes parts ! Les délais sont très courts: nous nous donnons une quinzaine de jours.

Salle de projection vintage exceptionnelle des années 70, l’ABC Cinéma est situé le long d’une des avenues les plus fréquentées de Bruxelles. Pendant plus de quarante ans, ce patrimoine urbain a fait office de cinéma pornographique, pour finalement fermer ses portes l’été passé.

L’infrastructure actuelle et l’emplacement de la salle se prêtent tout à fait au maintien d’une activité culturelle et cinématographique, et ce au moyen d’investissements minimaux. L’ancien ABC pourrait ainsi se transformer en un point de rencontre vivant et durable consacré au cinéma, à la musique et à d’autres arts.

Après avoir soudainement appris que le bâtiment risquait de devenir un énième snack aux abords de l’axe Nord-Sud ; des membres du Cinéma Nova, Offscreen/asbl Marcel et La Rétine de Plateau se sont mobilisés pour tenter de sauver cette salle d’une funeste destinée. Il s’agit là d’une occasion unique de donner un second souffle à ce boulevard bruxellois, qui fut longtemps un véritable bouillon de culture et d’animation. Une réelle opportunité à saisir coûte que coûte !

La création de la fondation CINEACT est une initiative de membres des ASBL La Rétine de Plateau, Offscreen/asbl Marcel et Cinéma Nova, et répond à l’incertitude juridique qui prévalait jusqu’ici. Les six fondateurs offrent une réponse juridique claire et audacieuse en donnant au propriétaire l’assurance d’un contractant solide capable de faire face à ses obligations et en offrant la plus grande transparence au public participant à la campagne.

La fondation CINEACT, en formation, a obtenu en urgence d’ouvrir un compte projet auprès de la Fondation Roi Baudouin (*) et s’engage en conséquence à respecter le code éthique de l’AERF.

La fondation CINEACT a pour première priorité de conclure une convention de location avec le propriétaire afin de préserver la salle et d’éviter son changement d’affectation ou sa disparition.

En prenant à sa charge les frais immobiliers, la fondation doit permettre à un projet culturel d’y naître. La fondation n’a toutefois pas la vocation de porter ce projet elle-même. Elle participera à sa mise en route et s’appuiera pour cela sur les manifestations d’intérêts de nombreux individus, acteurs culturels et réseaux multidisciplinaires.

Nous espérons récolter au minimum € 60.000, ce qui garantira la location, la garantie locative, la prise en compte du précompte immobilier et taxes régionales de Bruxelles. Ce montant de € 60.000 correspond au temps estimé pour la mise en route sécurisée d’un projet culturel dans la salle.

Afin de pouvoir concrétiser ce projet, nous comptons sur votre aide : la fondation CINEACT recherche un millier de personnes s’engageant sur un don mensuel minimal de € 5 pendant 12 mois. Des dons plus importants, ou ponctuels permettraient de diminuer le nombre de personnes à atteindre ou d’envisager un premier réaménagement-rééquipement pour sa réouverture.

Il existe donc deux moyens de nous soutenir :

1. Soit par un don unique
2. Soit par un ordre permanent (de minimum € 5 par mois) sur une période de 12 mois. Merci dans ce cas de nous prévenir par mail: sos@abc-cinema.be du montant et de la durée de votre ordre permanent afin que nous sachions sur quoi compter.

N° de compte
IBAN : BE10 0000 0000 0404
BIC : BPOTBEB1
Nom : Fondation Roi Baudouin
Adresse : rue des Colonies (P28) – 1000 Bruxelles
Avec la communication: ***128/2686/00001***

Rejoignez-nous dans cette tentative de sauvegarder une salle de cinéma qui appartient au patrimoine bruxellois et permettez ainsi la naissance d’un nouveau lieu culturel que l’on souhaite bouillonnant. Grâce à votre contribution, ce rêve cinéphile deviendra bientôt réalité!

(*) La Fondation Roi Baudouin apporte sa collaboration au projet. Les dons faits à la Fondation donnent droit à une attestation fiscale à partir de € 40 (art. 104. CIR).

 

cropped-lovemusic2

Et si on organisait partout un concert antifa le 9 novembre 2014? Faire du bruit contre le fascisme, le racisme, le sexisme et l’homophobie, contre la politique d’extrême droite qui menacent nos libertés et nos vies. “love music hate fascism” 

On invite à participer et à nous écrire si vous organisez un concert lovemusichatefascism@riseup.net

http://lovemusichatefascism.noblogs.org

Les news à suivre…

 

 http://www.ueeh.net/

Rapports Inter-Générationnels dans nos luttes et nos mémoires LGBTQI : Quels liens ? Quels oublis ?

Cette année, le colloque des UEEH (Universités d’Eté Euro-méditérranéennes des Homosexualités) se penchera sur une réflexion transgénérationnelle autour de l’histoire et de l’évolution de l’activisme LGBTQI. Nous recherchons des intervenantEs provenant du tissu associatif, chercheurEs mais aussi militantEs, artistEs LGBTQI. C’est un thème extrêmement vaste, et nous pouvons penser ensemble à quelques focus :

  • l’agisme et les rapports inter-générationnels des personnes LGBTQI : comment se parler ? Créer du lien, des ponts entre les générations ? Apprendre entre les générations ? Quelle différence ? Quelles similitudes ? Quelle sexualité ?

  • La vieillesse chez les LGBTQI : l’amour, la retraite et les solidarités envers les personnes plus agées, la précarité, les problèmes d’héritage, etc. qu’est-ce que la vieillesse transgenre ?

  • Notre mémoire : la « révolution sexuelle », la Déportation, transmission, archives, histoire des UEEH.

  • Le SIDA et son impact : quelles structures et quels soins ? Quel accompagnement des séropositifs plus agés ?

  • La montée du fascisme : quel apprentissage des personnes qui ont des expériences plus longues ? Les problèmatiques d’immigration homosexuelle ?

  • La reproduction éthique (PMA, GPA, adoptions,…) et les  »familles queers »

  • L’évolution du langage (genre, queer, féminisme, etc.)

  • La mixité ou/et le manque de mixité LGBTQI à différentes périodes.

Ce colloque aura lieu le Samedi 26 Juillet 2014 dans une grande salle à Marseille (après-midi et soirée). Il sera sans doute suivi par une journée « after-colloque » à Luminy le dimanche 27 Juillet, sous forme d’ateliers de discussion afin de développer les thèmes évoqués lors du colloque et ceux non-évoqués. Par exemple, il y aura une invitation à un atelier sur l’histoire des UEEH.

En tant qu’organisateurices des UEEH, ce thème de l’inter-générationnalité nous tient à cœur car les Universités existent maintenant depuis plus de trente ans et ont énormément évolué, soutenant les différentes démarches des activistes volontaires pour organiser cet événement. Nous ne pouvons que constater une réduction des personnes plus agées présentes et nous souhaitons nous remettre en question sur l’image des UEEH et sa diversité. La mémoire des luttes est importante, plus particulièrement à cette époque où des droits se créent (le droit au mariage gay et lesbien, la place de l’Identité de Genre dans des textes légaux et le suivi des personnes trans) et d’autres continuent d’être violemment brimés (la PMA, les remboursements des soins trans associés à la psychiatrisation, les refus de financement des associations de minoriséEs, etc.), une époque où les homophobies se rendent nettement visibles et où nos espaces de liberté et de visibilité tendent à se réduire… en entrant dans un fonctionnement de plus en plus commercial et normatif de « la » communauté LGBT, jetant nos corps dissemblables hors du chemin…

Par ce colloque et nos discussions, nous espérons créer du lien entre nos histoires, rompre les barrières de l’âge ou du vocabulaire, pour pouvoir créer des solidarités intergénérationnelles et internationales, et ainsi solidifier notre mouvement et nos identités avec le respect de nos différences.

Pour introduire notre thème, nous pensons projeter en amont, et parmi d’autres, les films « Les Invisibles » de Stéphane Lifshitz (France, 2013), « Nitrate Kisses » de Barbara Hammer (USA, 1992), « Eagora?Lembra-me » de Joaquim Pinto (Portugal, 2013). Egalement, dans le cadre d’une pensée saferspace, il y aura des ateliers d’autodéfense spécifiquement adressés aux personnes fatigables et handis queer, dans une perspective inter-générationnelle.

Nous serions heureuxSES de recevoir vos propositions d’interventions sur ces sujets, et toutes vos idées set vos aides ont les bienvenues ! N’hésitez pas ! Que ce soit sous forme d’interventions au colloque (entre 15 et 30 minutes), de témoignages (entre 5 et 15 minutes), ou de propositions d’ateliers pour l’« after-colloque »… Et aussi : en format vidéo, audio, plastique, sérigraphie !! On les montrera !

Les propositions peuvent être envoyées par mail à educpop@ueeh.net avant le 30 Mai 2014, les auteurSEs des propositions retenues seront informéEs au plus tard le 16 Juin. Les textes des communications retenues pourront être envoyés avant le 18 Juin 2012, afin de permettre la mise en place de la traduction (Traduction simultanée, interface LSF sous réserve). Les actes feront l’objet d’une publication sur le site des UEEH.

~ La commission colloque des UEEH ~

(BienvenuEs aux UEEH du 17 au 30 Juillet 2014)

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha