Caisse de solidarité : soutenons Dolorès !

 

Appel à soutien pour Dolorès, condamnée par la justice à 1600 euros d’amende et frais de dépens !
Pute si je veux, quand je veux ! Non a l’arrêté municipal anti-prostitution de Toulouse !

Dolorès, personne trans’* et travailleuse du sexe s’est vue condamner par la justice le 15 octobre dernier à une peine d’amende à hauteur de 1 000 euros pour avoir défendu ses droits et ceux des autres travailleurEUSES lors d’un rassemblement anti-prostitution en septembre dernier. Et pour avoir dénoncer le caractère abject de ce rassemblement en participant à un contre-rassemblement. (Pour plus d’information : voir le communiqué de soutien et un article sur l’arrêté anti prostitution)

Aujourd’hui, condamnée à une peine d’amende de 1 000 euros mais également aux frais de dépens (avocat de la partie adverse) qui s’élève à 600 euros, Dolorès doit faire face à une répression financière s’élevant au total à 1 600 euros.

Nous appelons donc au soutien de touTEs pour l’aider à s’acquitter de cette amende.

La cagnotte en ligne, ici

Participation libre !

La lutte continue !

Le comité de soutien de Dolorès.

 

 

http://thedailyshow.cc.com/videos/5ndnit/jessica-s-feminized-atmosphere

 

I have the right to have my own feelings
I have the right to refuse a date without feeling guilty
I have the right to make decisions based on my own feelings
To wear clothes and make-up I like
Without being treated respectless or accused of

I have the right to have my limits respected
To have my wants and needs respected
To say « yes » or « no » without explaining myself

I have the right to refuse intimacy anytime
To have equal relationships
To be quiet or assertive and not be misunderstood

I have the right to change my mind and goals whenever I want to
To ask for what I want
To be happy
Self esteem
Without justifying myself

In the face of a looming war
I refuse standing still in the eyes of storms
I refuse to get misleaded and trapped
In a role of fear-and-decent based education

I feel myself behind wire fences

It’s my right of self determination
Of physical and mental integrity
It’s not me to blame for it
To justify
It’s you (to take responsibility)

All the walls I strike my head against
Are based on the expression
Of my anger regarding gender opression and rape

Disparity
Inequality
Integrity
Assignment
Obligation
Deviation
Consent
Inviolability

Finisterre

 

très drôle!

à aller voir durant ses heures perdues quand l’électricité bat son plein

manifpourtous

 

manifpourtous2

 

manifpourtous3

 

manifpourtous4

 

manifpourtous5

 

manifpourtous6

 

Salut,

les week-end de gestion collective de la santé reprennent, et on commence par 2 jours d’ateliers et de discussions autour des notions d’accueil et d’écoute communautaire. Les places sont limitées à 16 PARTICIPANT-E-S. VOUS POUVEZ VOUS INSCRIRE EN RÉPONDANT À CE MAIL, SI JAMAIS VOUS ANNULEZ C’EST COOL DE PRÉVENIR!

A bientôt,

L’équipe de SAS.
sante_active_solidaire@mailoo.org

S’ACCUEILLIR ET S’ÉCOUTER ENTRE MINORISÉ-E-S SEXUEL-LE-S (ATELIERS EN NON-MIXITÉ TRANS, PÉDÉ, GOUINE ET MEUF).

OBJECTIF GÉNÉRAL:

Donner des pistes pour favoriser et clarifier le cadre collectif/communautaire d’un accueil.

Construire son modèle personnel et/ou collectif de l’accueil pour
répondre au mieux aux besoins des accuilli-e-s

Contenu :

*
SAVOIR-THÉORIQUE (exposés, documents) : connaître ou réactualiser ses connaissances des différentes approches de l’écoute (co-écoute, écoute active, compréhensive, empathie, sympathie, apathie…) les outils (grille d’auto-observation à partir de classification des attitudes verbales et non-verbales, reformulation )
*

SAVOIR-ÊTRE (réflexion, discussion) :

a)quel-le accueillant-e je veux être, quels sont mes objectifs pour l’accueil, mes limites

b)quelles sont les attentes de mon groupe, mes pairs pour cet accueil?

b)réfléchir aux différentes attitudes verbales et non-verbales dans une relation accueillant-e/accueilli-e
*

SAVOIR-FAIRE (jeux de rôle): découvrir et expérimenter quelques manières différentes d’écouter, quelques techniques d’écoute et de communication, se réapproprier les connaissances

SAMEDI 1ER FÉVRIER DE 13H À 18H

13H ACCUEIL DES PARTICIPANT-E-S ET PRÉSENTATION DES JOURNÉES.

THÉMATIQUES DES ATELIERS :

1/DISCUSSION EN PETITS GROUPES SUR LA NOTION D’ACCUEIL : _Pour quoi
l’accueil? Quelles raisons et objectifs individuels et collectifs?
Quelles limites?_

2/ LA REINE DU SILENCE ! ACCUEIL/ECOUTE DANS LE SILENCE VERBAL.

_Jeux + discussion._

3/ ECOUTE ACTIVE ET REFORMULATION, DES OUTILS POUR SAVOIR SI ON A
COMPRIS QU’EST CE QUE L’AUTRE ILLE NOUS DIT !

_Jeux + discussion_

4 / COMMENT L’ECOUTE A-T-ELLE ÉTÉ CONCEPTUALISÉ ? PRÉSENTATION DES
THÉORIES CONSTRUITES AUTOUR DE LA NOTION D’ECOUTE.

_Exposé théorique sur les 3 grandes formes d’écoute + discussion_

17H30 BILAN DE LA JOURNÉE

DIMANCHE 2 FÉVRIER DE 13H À 18H

13H : ACCUEIL DES PARTICIPANT-E-S :

THÉMATIQUES DES ATELIERS :

1/QUELLES SONT NOS ATTENTES EN TANT QUE PERSONNE ACCUEILLIE/ÉCOUTÉE ?

_Jeux en petits groupes + discussion_

2/COMMENT POSER DES QUESTIONS ? DANS QUELS BUTS ?

_Jeux en petits groupes + discussion_

3/QUELLES SONT NOS ATTITUDES D’ÉCOUTE DOMINANTES ? LES LIMITES ET LES INTÉRÊTS DE CHACUNE.

_Jeux + exposé d’outils théoriques_

17H15 BILAN DU WEEK-END

 

A paraître début décembre 2013, le deuxième ouvrage des éditions Bambule :
CONTRE LE MASCULINISME : guide d’autodéfense intellectuelle
Par le collectif Stop masculinisme

Des hommes divorcés, perchés en haut d’une grue, qui se disent lésés par une justice qui leur confisquerait leurs enfants ; des associations défendant les hommes battus et criant à la manipulation des chiffres sur les violences conjugales ; des groupes de parole destinés à des hommes en perte de repères et en quête d’une nouvelle identité masculine. « Droits des pères », « violences et discriminations à l’encontre des hommes », « crise de la masculinité », tels sont les thèmes chers aux masculinistes. Associations, psychologues, militants, figures médiatiques ou simples quidams, ils sont un certain nombre à affirmer qu’aujourd’hui ce sont les hommes qui souffrent, qu’ils sont victimes des femmes qui auraient pris le pouvoir, des féministes qui seraient allées trop loin, bref d’une société « matriarcale ».

Adeptes de la victimisation et de l’inversion des rôles, les masculinistes militent pour la défense de l’ordre patriarcal et des privilèges masculins. Leur idéologie s’inscrit dans un contexte politique réactionnaire où l’on voit se renouveler les formes de la domination masculine.

Ce livre a été conçu comme un outil pour analyser et contrer ce mouvement.

 

masculinisme

Format 13×18,5 ★ 160 pages ★ ISBN : 978-2-9543237-1-8 ★ Prix librairie : 8 €

Pour la diffusion militante, hors commerce, une remise est possible à partir de 3 exemplaires. Contacter Bambule.
Bambule ★ 86 rue de Marseille ★ 69007 Lyon ★ France ★ bambule@autistici.org

Diffusion : Hobo Diffusion
Tél. : 06 89 48 94 06
contact@hobo-diffusion.com
http://www.hobo-diffusion.com

Distribution : Makassar
Tél : 01 40 33 69 69
contact@makassar-diffusion.com
http://www.makassar-diffusion.com

 

Depuis quelque temps, des vagues d’anti-féministes sévissent un peu partout, notamment en milieu alterno.

Voici un flyer de réponse qu’un collectif féministe lillois naissant distribue aux gens.

***

Petite histoire dont tu es très certainement l’héro-ïne

TON POTE VIENT DE SE FAIRE TRICART DU CCL POUR SEXISME .

1- Tu contestes la parole de la copine et tu remets en cause la décision du CCL parce que ton pote n’est pas sexiste.
2- Tu crois ton pote qui te dis qu’il n’est pas sexiste mais tu respectes la décision du CCL.
3- Tu crois la copine qui dit que ton pote à été ou est sexiste, mais tu contestes la décision parce que tricard quelqu’un, c’est facho.
4- Tu crois la copine qui dit que ton pote à été ou est sexiste, tu respectes la décision du CCL, et comme tu penses que la tricardisation ça sert à rien sans explications, tu lui parles pour essayer de lui faire comprendre ton point de vue.
5- Tu crois la copine qui dit que ton pote à été ou est sexiste, ça fait trop longtemps que t’essaies de faire de la pédagogie avec lui et qu’il ne veut pas comprendre ton point de vue, et donc tu soutiens le CCL parce que tu espères que ça lui fera un électrochoc.
6- Tu crois la copine qui dit que ton pote à été ou est sexiste, ça fait des plombes que t’essaies de faire de la pédagogie avec lui et qu’il ne veut pas comprendre ton point de vue, et comme il a recommencé une fois de plus, non seulement tu soutiens le CCL mais en plus tu décides que c’est plus ton pote.

Résultats :
1: Cette réponse ne nous convient pas, nous, certaines filles qui venons au CCL. Elle est sexiste. Pourquoi ? Lorsqu’il y a violence, dans une logique de soutient féministe nous avons choisi de croire la personne qui est placée par « la société » dans un « groupe inférieur » de celui de « l’homme-blanc-hétéro-valide-diplomé ». Dans le cas de violences entre un « homme » et une « femme », nous la croirons elle.
2: Cette décision est paradoxale, c’est à dire pas très logique. Même si par ta prise de position en faveur du CCL tu as une démarche anti-sexiste, tu ne crois pas la copine, ce qui revient à nier la violence sexiste qu’elle a subit.
3 : La tricardisation est une réponse d’urgence à une violence. Elle n’est pas vue comme la réponse à tous nos problèmes. Elle devrait, dans le meilleurs des cas, s’accompagner d’explications sur ce qu’est le féminisme et comment se battre contre le sexisme. Cependant, nous nous donnons le droit de ne pas avoir à faire cette pédagogie. Libre à toi de t’occuper de ton pote. *
4 , 5 & 6 : Nous ne te dirons pas quoi faire ou penser de ton pote. Ce qui est important pour nous et pour la lutte anti sexiste c’est que le message soit clair : le sexisme est une oppression, qui, comme le racisme, l’homophobie, la trans-phobie, le validisme… n’a pas sa place au CCL (ni ailleurs).

ÊTRE POTE AVEC QUELQU’UN NE VEUT PAS DIRE ACCEPTER SANS BRONCHER SES « PENCHANTS » SEXISTES, RACISTES, HOMOPHOBES, TRANSPHOBES, VALIDISTES, etc..

Nb: Cette note a également du sens si tu remplaces « sexiste » par « raciste » et « féminisme » par « anti-fascisme ».

* liste de brochures sur la lutte anti-sexiste, le féminisme et la prise en charge commune des violences sexistes : http://www.infokiosques.net/genres

 

 

 

Pussy Riot: le procès du collectif féministo-punk s’ouvre aujourd’hui à Moscou

Publié par   sur: yagg

Depuis l’inculpation d’une troisième membre supposée du collectif féministo-punk, les marques de mobilisation, en Russie comme de par le monde, se sont multipliées pour dénoncer la détention de Nadézhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch.

Les trois jeunes femmes sont accusées d’avoir participé à la «prière punk» du groupe Pussy Riot devant l’autel de la Cathédrale du Christ Saint-Sauveur le 21 février 2012. Un blasphème pour certains, un geste de défi contre la politique de Vladimir Poutine pour d’autres, qui aujourd’hui se mobilisent pour obtenir la libération des trois accusées. Incarcérées depuis plus d’un mois, elles ont entamé une grève de la faim. Alors que l’audience avait été prévue le 24 avril, elle a finalement été avancée au 19.

lire la vidéo, cliquez sur Панк-молебен « Богородица, Путина прогони » Pussy Riot в Храме

Plusieurs manifestations de soutien sont prévues dans le monde entier. À Paris, une flash mob devait avoir lieu à 11 heures au Trocadéro, au moment où devait débuter l’audience. À Moscou, un festival de soutien avec concerts et lectures de poèmes rassemblant sympathisants et personnalités artistiques russes se tient devant le tribunal où a lieu le procès. Hier, l’un des avocats des jeunes femmes, Nikolai Polozov, a déclaré à Interfax que l’enquête, habituellement limitée à deux mois, avait été prolongée, l’agence du maintien de l’ordre ayant échoué à mener celle-ci dans le délai imparti. Les avocats des jeunes femmes vont donc demander leur remise en liberté, le temps que celle-ci soit achevée.

BLASPHÈME
Si leur happening en plein cœur d’un lieu saint a choqué les croyant-e-s, une partie d’entre eux/elles remettent aussi en cause la sévérité de la peine qu’elles encourent pour cette provocation. Alors que Vselodov Chaplin, le porte-parole de l’Église Orthodoxe avait affirmé que les Pussy Riot ne devaient pas faire l’objet d’une condamnation trop sévère, il a par la suite rejoint la position du patriarche Kirill, le chef de l’Église Orthodoxe, et a lui aussi fermement condamné l’action du collectif. «Alors que l’Église Orthodoxe avait réclamé l’indulgence pour Pussy Riot, Vladimir Poutine a condamné leur action, explique à Yagg le militant Yaroslav Nikitenko. Cela montre clairement pourquoi l’Église a changé d’avis et que ce procès a lieu parce qu’elle chantaient contre Vladimir Poutine. L’Église est juste un instrument de Poutine pour faire une condamnation publique du Pussy Riot».

SEPT ANS DE PRISON
Nadézhda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch risquent sept ans de prison pour hooliganisme. Début avril, Amnesty International a reconnu le statut de prisonnières d’opinion aux trois détenues et a réclamé leur libération immédiate. Alexander Cherkasov, coordinateur au Centre des Droits de l’Homme de l’ONG Mémorial a lui aussi réagi aux peines démesurées que risquent les accusées: «Regardez ce qu’elles ont fait et ce que dit le Code Pénal. Pour que cela soit une sanction pénale, elles auraient dû vandaliser la propriété, user d’une arme, utiliser la violence, ou menacer d’y avoir recours.» Selon une enquête d’opinion publique, seulement 10% de la population russe juge qu’une peine de prison est nécessaire pour le happening du groupe dans la Cathédrale du Christ Saint-Sauveur.

Pour soutenir le Pussy Riot, cliquez ici

 

[antifa] Blocage et contre-manifestation à Stolberg

samedi 07 avril 2012 10:00

 par antifa

source :bxl.indymedia

 

Stolberg (à quelques minutes en train d’Aachen, frontière Belgique-Allemagne)

Stolberg2012recto-medium

Pour la 5ième année, 500 à 800 néo-nazis vont se rassembler à Stolberg (à côté d’Aix-la-Chapelle) et défiler dans la ville, criant leur propagande raciste et nationaliste. L’appel est international et son but affiché est d’unir la scène néo-nazie tout en renforçant l’image d’un « nous » collectif.

Essayant de créer un culte du martyr en exploitant le décès d’un jeune homme présenté comme « un héros tombé pour la cause nationale (socialiste) », ils utilisent cette interprétation pour promouvoir l’action violente et décisive face aux « assauts continus » des migrants comme de leurs ennemis politiques.

Dans la région, les agressions racistes sont en augmentation et la présence de militants néo-nazis se renforce. C’est avec 250 participants qu’un des groupes principaux d’Aachen vient de fêter ses 10 ans : la KAL qui glorifie le fascisme du régime national-socialiste et propage sa vision fasciste, raciste et antisémite.

Différents blocages des marches néo-nazies ont montré qu’il est possible de les empêcher si de nombreuses personnes se rassemblent pour les arrêter.

Les 4 et 7 avril, soyons présents pour refuser leurs marches de haine !!

Pas de fachos dans les quartiers, pas de quartier pour les fachos !!

Liens:

Link_go Appel de 2011 et contexte

comme à chaque fois, le centre autonome à 50m de la gare sera ouvert avant et après les manifestations (Vereinsstraße 25, 52062 Aachen)
pour un départ groupé d’Aachen, r-d-v devant la gare
– le 4 à 17h
– le 7 à 9h15

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha