Du 9 au 18 novembre, c’est la 16e édition du Pink Screens, un festival cinématographique dédié à la culture queer.

 

Organisé par l’asbl Genres d’à côté, le Pink Screens Film Festival revient cette année encore bousculer les normes établies et se faire la vitrine des sexualités et genres variés. Un festival profondément queer pour mettre à l’honneur la diversité à Bruxelles, à travers quelques 70 films et courts métrages qui ponctueront cette longue semaine.

 

Cette année, le fil conducteur se fera autour de la nudité avec un focus nommé “Get naked ? Oh My God !” mais aussi à la découverte du “Queercore”, un mouvement punk gay des années 80. Le Pink Screens se fera aussi pluridisciplinaire puisqu’en plus des projections, une exposition avec la photographe Diana Blok, le maître du collage Gurshad Shaheman et la peintre Rose Butch, des débats sur la solidarité, des rencontres, des lectures queer et une Pink Night à la Bodega sont organisés pour faire de l’évènement une fête.

 

En décembre, le Pink Screens se poursuivra avec la projection de films à propos du SIDA à la Cinematek. Une quinzaine de films militants, polémiques, grand public pour interroger les représentations de la maladie dans un cycle nommé “120 battements & plus”.

Informations pratiques

Pink Screens Film Festival 
Du 9 au 18 novembre
Au Cinéma Nova, Aventure, Galeries

Retrouvez le programme complet sur le site du Pink Screens.

 

120 battements & plus 
En décembre
A la Cinematek

Retrouvez le programme sur le site de la Cinematek.

 

 

 

 

unnamed

 

15782609_249128555500758_1826432813_n

 

dg

C’est dur, c’est gay – c’est  DURES & GAYS !

On va enfin pouvoir écouter du punk-en-francé avec des textes drôles, radicaux et émouvants, de la zik qui patate bien comme il faut pas, du synthé romantique, de la moiteur toulousaine, des faux cils et des bananes…

Bref, mille et un parfums que vous pouvez télécharger là – http://gurdulu.org/duresetgays.htm

C’est l’enregistrement de leur ultime concert à l’automne dernier, poignant témoignage de la victoire totale des punks sodomites sur leurs ennemis tristes et mous.

Dispo en beau CD digisleeve avec un livret 12 pages auprès de D&G – DURESETGAYS@GMX.FR

 

13244729_1614586048861181_4223445793738670992_n13237777_1614586055527847_5531710581911402872_n

 

13237643_498196457051234_7353909802626805620_n

Chroniques Mutantes. Emission queer, riot grrrlz, transpédégouine, anarchiste, punk et féministe sur Radio Panik (105.4 FM), le samedi de 18h à 19h.

 

(Source: russianpunx, via that-french-punk)

 

Bloody Belgium

exposition

  • PointCulture Bruxelles
  • Rue Royale 145
    1000 Bruxelles Voir sur la carte
    entrée par le boulevard Bischoffsheim
  • du 23/01 au 27/02 du mardi au samedi de 11h00 à 18h30
    Entrée libre

Cette exposition a comme une odeur de cuir bon marché et de cigarette nettoyé à la sueur d’un pogo. Ces photos, exhumées des archives intimes du Liégeois, Luc Lacroix, vous racontent le Punk vécu par une bande de joyeux branleurs, le style de vie d’une jeunesse en réponse à son temps. La force des œuvres de Patrice Poch vient exciter la rétine et ramène le passé au présent.
Raphael Cruyt, A.L.I.C.E gallery

Crédits photo : « Bœuf et les cousins Radoux »
Bloody Belgium Luc Lacroix & Patrice Poch
© Poch Éditions & Wasted Talent – 2015

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha