Juil 182012
 

Le FBI veut votre peau !

tatou.jpg Votre peau, votre peau, soit, on exagère un peu. C’est précisément les tatouagesqui intéressent l’agence gouvernementale et ils espèrent pouvoir créer une base de données afin de les référencer.

Actuellement en pourparlers avec les Polices locales, le FBI souhaite collecter les tatouages des individus au sein de leur DataBase. En effet, un logiciel serait capable d’en interpréter les différentes significations et leur symbolisme. Le but serait de repérer les escrocs, membres de gang, voir même les terroristes.

Ce logiciel viendrait alors compléter les travaux du Homeland Security Department. Grâce aux nouvelles technologies et dans l’optique de peaufiner les bases de données, de nouveaux items sont ajoutés régulièrement . C’est à dire qu’en plus des traditionnelles empreintes digitales, chaque individu fiché se soumet à un logiciel de reconnaissance faciale (iris, traits …). Dorénavant, les tatouages pourraient bien faire partie du jeu.

Seulement le procédé fait violemment débat. La communauté d’immigrants accuse le FBI et autres instances de faire un usage non déontologique de ces technologies afin de les expulser. Il faut dire que depuis l’avènement de certains procédés, de nouveaux marqueurs biométriques sont exploités, comme la voix ou encore l’écriture. Les tatouages sont un peu la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Une Commission va donc être dépêchée afin d’analyser la volonté du FBI et d’un point de vue plus large, les conséquences de l’usage de ces méthodes sur les libertés civiles. Certaines affaires remontent déjà comme des récents refus de carte verte, alors que les dossiers étaient sans lacune, mais que les tatouages des demandeurs étaient assimilés à des gangs.

Vaste débat en perspective.

 

Source: Gizmodo

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha