On commence à le savoir, Radio Panik, radio associative bruxelloise (105.4 FM) fête ses 30 ans! Parmi les longues et nombreuses festivités prévues, il y a la nouba punk au Bokal Royal.

Line up, dans le désordre (ou pas):

* FRAU BLÜCHER AND THE DRÜNKEN HORSES

Frau Blücher and the drünken horses are a female fronted Hi-Energy Punk Rock quartet from Brussels, Belgium. The band was created in 2011 by experienced musicians from various bands active on the Belgian scene.
What was meant to be a one-time jam quickly moved into a solid band as new material was written. Frau Blücher’s songs are written in the vein of the 70’s/80’s Punk & Heavy Rock and inspired by the likes of the Ramones, L7, Vice Squad, Blitzkrieg, Plasmatics, X-Ray Spex, The Damned, Motörhead, and many others.
Only a few months after their creation the band was asked to play their first gig in Brussels; many more quickly followed… Led by their singer/screamer and noisy guitar riffs backed by a pounding rhythm section, the concerts of the Frau are direct, powerful and restless.
In September 2012, the band recorded in their own recording studio what was going to become their debut album. The 10-track CD entitled « Quick & Dirty », made of original material only and produced by the band themselves in a 100% DIY approach, was released in January 2013 on P.O.G.O. Records.
For the record, the name of the band is taken from a character in Mel Brooks’ movie « Young Frankenstein », a woman who has a strange relationship with horses.

http://www.fraublucher.net/
* CRETE ET PAQUERETTE

Electro queer punk from Bruxelles
* LADY FUCKED UP

Une image – une couleur- une impression – trois entités – une rencontre :

Gaby Cyclette:
Sortie des entrailles maternelles de la montagne noire, je regardais au loin les étendues d’inconnu s’étendre jusqu’à la mer, rêvant de dévorer le monde d’un appétit insatiable. J’ignorais alors que deux décennies plus tard, cette présence familière guiderait ma main jusqu’à cette pièce de bois forte et robuste, vibrante de sensualité et de mélancolie, et brancherait en 220 volt et à jamais, mon âme urbainement boiteuse, devenue à présent le canal de ses désirs….

“Ne vous ennuyez pas. C’est très malsain. Faites plutôt n’importe qu’elle folie!” *

Cha: “Je dormais pas loin du chemin de fer, bercée par le rythme des trains de marchandises. J’ai rêvé de Lucy Schwob, elle m’est apparue vêtue d’une robe en soie blanche, de chaussures de tango, d’un casque de fer sur la tête, d’un collier de perles et d’ailes en aluminium. Deux perles argentées étaient greffées dans la paume de ses mains et trois perles rouges sortaient de son front. Elle fît apparaître deux baguettes de tambour, tapa un rythme sur son casque de fer et me tendit les baguettes. Elle s’envola, battant des ailes au rythme des roues des wagons.”

“Marche arrière.
Qu’un ange me fasse l’honneur de se dévêtir, de se démasquer devant moi, j’ai peur de le gêner, je détourne la tête ou je baisse les yeux…” *

Mac Kam: “C’était au coeur d’un pays noir. Un jour de pluie, dans un hangar. J’avais pris l’avion un brin trop tard et je m’étais retrouvée là. Du charbon plein les yeux, tantôt triste plutôt maussade, elle gisait,lasse,l’âme farfelue. Elle dansait parfois entre mes lignes pour m’échapper aussitôt. J’avais le coeur en friche et des mots plus qu’il n’en faut, une guitare et quelques riffs, du bol mais pas d’boulot. Alors que veux-tu ? Je l’ai suivie…”

“Je vais jusqu’où je suis. Je n’y suis pas encore.” *

https://www.facebook.com/LADY.FCKD.UP

* After party by DJOCKER
Le Bokal Royal est l’interface qui sert de vitrine entre les habitants de l’habitat groupé du 123, rue Royale, et ses visiteurs. Ce bâtiment, après une inoccupation de deux ans, a été squatté en 2007 suite à l’expulsion du cloître du Gesù. Encadrés par l’ASBL Woningen 123 Logements, les habitants ont rapidement pu obtenir une convention d’occupation avec la Région Wallone, propriétaire du bâtiment. Le mode de fonctionnement du collectif basé sur l’autogestion a permis, en un peu plus de 6 ans à plusieurs centaines de personnes de trouver un logement. Aujourd’hui près de 200 personnes sont membres de l’association et vivent dans des logements pour lesquels celle-ci a conclu d’autres conventions d’occupation (ex: rue du Progrès avec Infrabel).
Au-delà du logement, le 123 est un espace où se sont développées nombre d’autres activités, telles qu’un atelier vélo, une friperie, un atelier linux, une table d’hôtes hebdomadaire, les activités fréquentes qui se déroulent dans le Bokal, etc.
Le 123 est devenu un lieu unique dans la capitale. Son existence prouve que les alternatives en termes de logement et de manières d’habiter ne sont pas seulement possibles, mais plus que jamais nécessaires.
Ouverture à 20h, concerts à 21h
Prix libre

Bokal Royal
Rue Royale 123
1000 Bruxelles
http://www.123rueroyale.be/
https://www.facebook.com/pages/123/135877036485272?fref=ts

Radio Panik
http://www.radiopanik.org/
Le groupe faceprout des 30 ans: https://www.facebook.com/groups/radiopanik30ans/?fref=ts
https://www.facebook.com/groups/radiopanik/?fref=ts

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha