Sep 272013
 
La Pussy Riot qui avait décrit ses conditions de détention mise en isolement

Lu sur le Monde : « Certaines sont battues. Ils les frappent dans les reins, dans la figure. Les prisonnières elles-mêmes donnent les coups et aucune blessure n’a lieu sans le consentement ni l’approbation de l’administration »… La lettre de Nadejda Tolokonnikova, l’une des jeunes femmes emprisonnées du groupe Pussy Riot, diffusée en début de semaine a eu un retentissement médiatique considérable.

A tel point que les services pénitentiaires russes ont annoncé, mardi 24 septembre, l’avoir placé en cellule d’isolement, officiellement pour son propre bien.

Lire la suite ici

Lire aussi le site Fee Pussy Riot

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha