Élections: piège à­… ah, pis laissez donc faire

Lu sur le blog flegmatique d’Anne Archet : « Il va y avoir des élections, semble-t-il. Pour conserver ce qui me reste de lucidité (voire de santé mentale), je me répète toujours cette longue litanie que j’ai écrite il y a des années et qui me permet de ne pas succomber à la connerie ambiante qui, dans ces circonstances, devient si dense qu’elle en est suffocante:

«C’est la passion d’interdire ce qui me déplaît qui permet à toutes les institutions qui m’oppriment et qui font de ma vie un cauchemar d’exister et de prospérer. 

C’est mon insécurité et ma peur irraisonnée de ce que je ne comprends pas qui me fait chérir les barreaux de ma prison – et réclamer à hauts cris qu’on les solidifie.

L’oppression part toujours d’une bonne intention. Voilà pourquoi je dois me méfier des gens vertueux, altruistes et de bonne volonté. Ces gens qui veulent mon bien et ils finiront par l’avoir si je les laisse faire.»

 

 

 

 

Lire la suite ici

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha