protesters-epa

Il y a quelques jours, le monde entier a vu des femmes poser leur entrejambe sur le nez de leurs âmes soeurs en pleine rue, pour manifester contre un amendement interdisant certaines pratiques dans les films porno. Et elles ont leur mot à dire là-dessus.

L’Angleterre a prouvé encore une fois qu’elle avait le meilleur sens de l’humour du monde. Le désormais fameux « Porn Protest », qui a fait plaisir à tout l’Internet, visait un ennemi qui n’a pas encore été vaincu aujourd’hui : un amendement britannique qui modifie une loi de 2003, et qui a pour but d’interdire l’existence dans les vidéos pornographiques de certaines pratiques sexuelles. Merci à David Cameron, désormais, en DVD mais aussi en VOD, fini le « facesitting », le « caning » ou encore les fessées. Evidemment, tout le monde n’est pas d’accord, mais les manifestants du Porn Protest (dont le hashtag twitter associé #pornprotest continue à être alimenté) ont en tout cas le mérite, pour la moitié, d’être des manifestantes.

De nombreuses femmes défendant la liberté d’une industrie qu’on pensait faite par et pour les hommes ? Il suffit de regarder les sujets d’interdiction passés dans l’amendement d’un peu plus près. Le « facesitting » ? Un jeu sexuel qui met la femme en position dominante par rapport à l’homme (pour en savoir davantage, demandez à Google), plutôt pratiquée dans les jeux SM, parfois en tout bien tout honneur (avec vêtements). Idem pour la « fontaine de bonheur » (là encore, on ne vous fait pas de dessin) : on parle bien d’un truc de filles. Les manifestantes, dont certaines se revendiquaient féministes pro-sexe, y voient donc une censure de l’expression du plaisir féminin, et de sa liberté d’action… Pendant que celui des hommes continue de s’exprimer à la face du monde. C’est du propre.

L’humour, la meilleure façon de faire passer un message, que ce soit pour celles et ceux qui ont squatté les pelouses de Westminster, ou encore pour les féministes qui voient en leur sexe un moyen de s’exprimer sur la position de la femme dans la société.

Article publié sur le site de Tracks : http://tracks.arte.tv/fr/femmes-fontaines-westminster
(Une galerie de photos à découvrir sur la page)

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha