recto barlok (1)

DUR ET FROID
…sous le soleil exactement…

* DeadFader *
* DJ Balli *
* Company Fuck *
* C_C *
* Le crabe aka Cancer *
* Didier Roger & la Pute *
* CCCPu *
* Misanthropie *

CONCERTS / PERFORMANCES / VIDÉOS / EXPOSITIONS / INSTALLATIONS / COCKTAILS

samedi 05 décembre 2015
Au Barlok (avenue du port 53, 1000 BX’Hell)
Dès 21h, prix libre (conseillé : 6,66€)

Dans les années 90, quelques petits labels naissent et produisent de la musique saturée et des rythmes cassés lo-fi et DIY, furieusement groovy et complètement anti-mainstream.
À ce moment-là, plusieurs artistes se reconnaissent dans leur expérimentations communes sans pour autant formater la leur.
Ces pratiques punk et bruitistes n’ont rien à voir avec le formatage digital de cette scène que l’on nommera plus tard le «breakcore» et dont ces pratiques en seront les pionnières.
Au moment même où le Breakcore devient un genre à part entière et acquiert sa (furtive) renommée, ce dernier finit par perdre son souffle singulier et subversif.
Finalement, dans ce fatras digital uniformisé, quelques irréductibles ont décidé de poursuivre l’expérimentation.
Ce sont donc les travaux de ces audacieux explorateurs mais également leur héritage que nous avons décidé de mettre à l’honneur.

Cette avant-garde sonore ne s’est pas contentée de surprendre violemment nos oreilles.
Nous avons donc pris soin d’agrémenter le voyage d’une sélection de travaux audio-visuels issus des esprits tordus de quelques forcenés.

INVITÉS :

☠ DeadFader ☠
(UK – Small But Hard / TigerBeat6 / 3by3 / Robot Elephant Records )
Barry Prendergast et John Cohen ont lancé un gros pavé dans la mare en 2010 avec leur premier album : « Corrupt my examiner ». Détournant allégrement les poncifs du dubstep, du hip-hop ou de la drum & bass grâce à un son extrêmement agressif et des structures inventives, l’album leur a notamment attiré les compliments de Justin K Broadwick (Jesu, Godflesh, Techno Animal…). John Cohen qui continue aujourd’hui l’aventure en solo depuis Berlin n’a pas changé de ligne directrice et reste toujours aussi rebelle aux catégorisations. Citons notamment son Ep sorti en 2012, qui comprend une excellente collaboration avec le rappeur touche-à-tout Sensational ou son tout dernier EP qui se réapproprie l’IDM d’une manière totalement personnelle.
https://soundcloud.com/deadfader

☠ DJ Balli ☠
(IT – Sonic Belligeranza / Spettro records)
Enfant des années 70, turntabiliste de talent, batteur et bidouilleur de machines, ayant officié dans la scène métal hardcore, puis noise avant de débarquer dans ce qu’on nommera plus tard « le breakcore » dans les années 90, il est l’un des tout premier à fondre un label dans le genre, en Italie « Sonic Belligeranza » qui abrite principalement ses propres productions. Sa musique n’a jamais pu être mise sous une étiquette, il ne sait jamais adonné à la facilité et la bien-pensance. DJ Balli est imprévisible, joueur et sarcastique, toujours là où on l’attend pas et c’est très bien comme ça ! Il est d’ailleurs aussi écrivain, parlant à la fois d’astronautes, de punk et de breakcore d’une manière complètement anti-journalistique. Selon ses propres mots: »Moderne, libérée, contemporaine, d’un large spectre, expérimentale, d’une relaxation stressante, organique, intelligente, extraordinaire : ces adjectifs sont souvent attribués à la dance electronic music avec Dj Balli les choses sont différentes « .
http://belligeranza.c8.com/

☠ Company Fuck ☠
(AUS/GER – Omega Warfware / BRK)
Company Fuck construit son propre territoire sonore combinant improvisation vocale extrême, bruit
numérique, piratage électronique et un hommage musical délibéré à la parodie. En l’absence d’allégeance à un son ou à une scène, Cie Fuck simultanément pille la musique pop et fait éclater les formules de genres soi-disant «underground». Il a tourné partout en Europe, en Australie, au Japon et en Amérique du Nord. Avec un costume dadaïste ridicule, un micro et une manette de Wii, il charcute un million d’autres artistes dans un désordre sanglant de rapports audio et de violation du droit d’auteur. La performance de Company Fuck est une improvisation totale, un monstre de bruit, capable d’évoluer très rapidement dans les styles musicaux à chaque cris électrifiées, grognements, chants ou cascades. D’une façon unique, Cie Fuck transforme la scène en un bar karaoké futuriste – et il peut même persuader le public de chanter avec lui.
Sa série de films Botborgs, principles of photosonicneurokinaesthography vous sera également présentée.
http://www.companyfuck.com/

☠ C_C ☠
(FR – Thirty Type Tapes / Small but hard)
Petit-fils de Muslimgauze et Pan Sonic dont il reconnait la filiatio, C_C est passé maitre dans l’art de l’improvisation avec son enregistreur à cassettes, ses multiples pédales d’effets et ses petites boîtes à rythmes, dont lui-même à le secret, d’en tirer la substantifique moelle d’une musique complètement orgasmique! Boîtes à rythme qui chantent, grosses basses distordues qui raclent le sol, à la fois résolument dancefloor, ça groove à mort! et complètement inattendue. Bref, ça crisse, ça noise, ça break, ça jungle, tes jambes dansent toutes seules!
https://soundcloud.com/c_c

☠ Le Crabe aka Cancer ☠
(FR – CCrecordz / BRK)
Habitué du No-Copyright et du tir à balles réelles et irréelles sur les ghettos culturels, Le Crabe est de ces artistes dont la polyvalence et l’esthétique nous correspondent parfaitement. Une musique électronique brute, débridée et déviante se jouant des codes et mélangeant les influences, du breakcore au hiphop en passant par le dubstep et l’expérimental.
Vous aurez également la chance de pouvoir découvrir ou redécouvrir son univers visuel post-cyberpunk, saturé et chaotique, mais tellement efficace.
http://lecrabe.bandcamp.com/
https://cancernoise.bandcamp.com/

☠ Didier Roger & sa Pute ☠
(FR/BE)
Enfants des années 80, ces deux comparses ont tout les deux évolués dans le milieu breakcore dissident début 2000, organisant un paquet de concerts de Rennes à Paris, en passant le week-end à Gand pour les Breakcore Gives me wood. Ils aiment s’adonner à du charcutage de vinyles, passionnés de musique, ce qu’ils aiment avant tout c’est les rythmes breakés, l’italo disco, la noise et les rites chamaniques. Ils aiment surtout quand ça bouge et qu’on se fait pas chier, bon mais ils aiment aussi bien rigoler et être un peu con-con, voilà la messe est dite.

☠ CCCPu ☠
(BE)
http://www.cccpu.net/

☠ Misanthropie ☠
(BE)
Misanthropie vous hait.
https://misanthropie.noblogs.org/

☠ Bar à cocktails ☠

Rendez vous samedi 5 décembre 2015 au Barlok dès 21h pour vous en mettre plein les mirettes et les oreillettes !!!

L’argent récolté aux entrées est partagé entre les différents artistes invités. Nombre d’entre elles/eux viennent de loin spécialement pour l’occasion. Alors si le coeur vous en dit et la bourse vous le permet, n’hésitez pas à faire preuve de générosité !

Merci de bien vouloir laisser chez vous les potes relous, chiens, comportements à la con (racisme, sexisme etc) et autres trucs pas agréables. Par contre tu peux amener ta grand mère, surtout si elle a fait un gateau !

BISOU.

CCRECORDZ, BARLOK & BITCHCRUSH crew.

verso (1)

Sorry, the comment form is closed at this time.

   
© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha