Le projet de loi anti-squat soutenu par le gouvernement belge prévoit de pénaliser l’occupation d’un lieu sans droit ni titre, même s’il est à l’abandon.

La loi prévoit aussi la condamnation des squatteur-euses qui ne se plieraient pas à l’ordonnance d’expulsion. Autrement dit, ceux qui n’ont pas les moyens de se loger n’auront plus d’autre perspective que la rue ou la prison !

Précaires, réjouissez-vous : un toit aux frais du contribuable vous attend dans la chaleur réconfortantes des cellules, pour la modique somme de…votre liberté !

Les possibilités pour déloger les squatteurs s’élargissent donc, et se renforcent, tandis que l’on ne remet quasiment pas en cause les inoccupations des logements laissés à l’abandon, l’augmentation des loyers, les pratiques des propriétaires véreux tels que les marchands de sommeil…

A l’origine de ce projet abject : un fait divers ayant eu lieu à Gand, monté en épingle par les médias et les pouvoirs politique : une famille de Rroms à qui l’on a loué une maison habitée par un couple parti en voyage pendant deux mois.

L’instrumentalisation de cette histoire, plutôt que de dénoncer la manipulation exercée sur cette famille vulnérable, et de mettre les politiques face à leur responsabilités concernant une crise du logement qui n’a pas lieu d’être, victimise les propriétaires et diabolise la pratique du squat en général.

Une manière d’apporter de l’eau au moulin de la gentrification et de la criminalisation de la précarité. Alors que l’occupation d’un lieu habité est un cas très rare, on occulte un phénomène bien plus largement répandu : l’impossibilité de se loger dans un contexte où les loyers sont de plus en plus élevés alors même que le nombre de logements vides dépasse le nombre de sans-abris !

Apportez votre soutien en signant cette pétition, pour que ceux et celles qui ne peuvent pas se loger ne risquent pas en plus leur liberté en refusant tout simplement de vivre dans la rue !

Plus d’infos sur le site du collectif de mobilisation contre la loi anti-squat : https://squatbelgium.noblogs.org/
pour signé la pétition : www.change.org: non-à-la-loi-anti-squat-en-belgique

 

 

Asile & Migrations : work-shops et conférence

Cette année, les revendications politiques de la Pride portent sur la thématique « Asile et migration » et nous vous proposons d’y prendre une part active !

Ces ateliers se déroulent simultanément et en continu.
Il est possible de participer à tout. La journée se clôture par une conférence.
(Entrée libre)

Cette journée est organisée par Cheff asbl, Omnya.org et la Coordination Holebi Bruxelles – Chb.

[14h00] Atelier 1 : Bibliothèque Vivante

Rencontrez certains acteurs du projet « Parcours des réfugié.e.s Lgbtqi+ en Belgique, toute une procédure ! » et d’autres « migrants » désireux de partager leur expérience de vie.

Lampedusa (Sicile), Lesbos (Grèce), Hongrie, Balkans, Calais, etc. Tous ces lieux résonnent désormais à nos oreilles comme synonymes des parcours dangereux que traversent les personnes qui fuient leur pays en risquant leur vie et celle de leur famille… Mais l’on parle encore peu de l’arrivée dans un pays d’accueil : que ressent-on ? Comment obtient-on ce statut ? Ce sont ces réalités que nous vous proposons d’entrevoir en venant à la rencontre de « livres vivants » qui ont accepté de partager Ieur vécu.

[14h00] Atelier 2 : Découvrez votre propre parcours migratoire

Originaire d’ici et sûrement pas d’ailleurs.
En êtes-vous vraiment certain.e ? l’Histoire européenne est marquée par d’innombrables parcours migratoires. Ceux-là même qui ont donné naissance à la Convention de Genève (1951) établissant les droit des réfugié.e.s. Cet atelier vous propose de découvrir et retranscrire les parcours migratoires (réels ou possibles) de votre histoire familiale en rédigeant la quatrième de couverture de votre propre livre.

[14h00] Atelier 3 : Créez votre slogan pour la Pride !

Et Stonewall dans tout ça ? Car, oui, la Pride célèbre les émeutes des Lgbtqi+ de ’69 ! Cet atelier vous propose donc de passer de la réflexion à l’action militante en rédigeant vos revendications, liées aux questions d’Asile et d Migrations, pour faire bouger les lignes et que vous porterez fièrement à la Pride.

[16h30] Conférence : « Comprendre le parcours des réfugiés Lgbt+ aujourd’hui pour mieux les accueillir demain ».

Débat en présence des premierEs concernéEs pour mettre les lumières sur les parcours des réfugiés en Belgique avec un accent sur les parcours et les vécus de personnes Lgbt+.

au terme de l’atelier, nous aurons une meilleure compréhension du cadre légal et administratif, des idées reçues et du parcours de vie d’un-e réfugié-e.

Réservation souhaitée avant le 3 mai 2017 à 16h : contact@omnya.org

 

 

 
logo

Qui sommes-nous?

Un groupe qui met en relation des personnes et des collectifs (étudiant.e.s, habitant.e.s, associations locales, … ) attentif à la déconstruction des stéréotypes liés aux genres et sexualités, et de manière générale à toutes discriminations, au respect des diversités, à la réappropriation de nos corps, nos paroles, nos identités comme outils d’émancipation individuelle et collective.

Nous rencontrer

Permanence tous les mardis de 12h30 à 14h (et plus si affinités) à la Maison de Jeunes de LLN Chez Zelle – 3 voie des Hennuyers
Réunion ouverte à tou.te.s le dernier mardi du mois à 12h45

Rejoignez-nous pour proposer et préparer des actions collectives, participer aux projets en cours, partager des infos, poser des questions, …
Pendant les permanences, la bibliothèque de Zelle est ouverte. Livres et fanzines peuvent aussi servir de support à nos échanges et discussions.

BIENVENUE à TOU.TE.S!

 

---2016-09-08---2016-09-08---1c73b6fa4

14068343_1060438860739019_1706571400512099683_o

14068128_902280649877922_2797371880667616728_n

 

rtnb-263cb

 

 

 

13244729_1614586048861181_4223445793738670992_n13237777_1614586055527847_5531710581911402872_n

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha