pinkscreens.org

 

 

14 octobre 2016 – 00:00 – Cinéma Nova

SAVE THE DATE – 15th Pink Screens – 10-19/11

 

Basé au cinéma Nova, haut lieu alternatif de la scène bruxelloise, le Pink Screens vous donne rendez-vous en novembre pour dix jours de pur plaisir à travers une programmation de films « Queer », mais aussi avec des expositions, des ateliers, des performances et des soirées dont l’incontournable Pink Night.

Chaque année, le Festival du Film Queer de Bruxelles, organisé par l’asbl Genres d’à côté, propose de découvrir des courts et longs-métrage – fictions, documentaires et expérimentaux – d’ici et d’ailleurs, souvent déconcertants et impertinents pour prendre d’assaut et déconstruire les binarités : femmes/hommes, masculin/féminin, homo/hétéro, gouines/pédés, trans/bio…

En 2016, le festival a lieu du 10 au 19 novembre. Une 15ème édition anniversaire pleine de paillettes et d’activités exceptionnelles. Bienvenue aux curieux-ses et audacieux-ses !

Pink Night

Pour la 15ème fois, Bruxelles va se draper de rose, et c’est peu de le dire, pour le dernier jour du Pink Screens, le Festival du Film Queer de Bruxelles, le Beurschouwburg et Genres d’à côté sont fiers d’annoncer leur collaboration. Nous vous attendrons avec un programme riche et varié, porte-étendard de la scène queer bruxelloise, dans ce formidable lieu culturel du centre-ville.

Assurez-vous d’apporter vos chaussures de danse pour une soirée inoubliable, avec un incroyable line-up sur 3 étages mettant en vedettes DJs et VJs, spectacles et performances en une overdose de bon amusement ! Get on up like a sex machine ! Dig it ?

www.pinkscreens.org

 

---2016-09-08---2016-09-08---1c73b6fa4

14068343_1060438860739019_1706571400512099683_o

14068128_902280649877922_2797371880667616728_n

 

13244729_1614586048861181_4223445793738670992_n13237777_1614586055527847_5531710581911402872_n

 

 

 

http://www.strangelovefestival.be/

 

 
Un festival né du constat que, bien que les questions de genres et de sexualités puissent être abordées de manière informelle à Bruxelles, elles peinent à émerger comme réel(le)s dynamiques/enjeux de lutte. Étant nombreux et nombreuses à en être frustré-e-s, nous avons pensé qu’au lieu de râler dans notre coin, il était temps d’imaginer un moyen de répondre frontalement à ce manque. Ce festival est donc l’occasion d’ouvrir un espace collectif pour approfondir des réflexions, des tentatives de déconstruction et de dépassement des identités. Car les identités nous étouffent et brisent notre imaginaire, mais ne parler que d’un dépassement total de ces réalités a tendance à les invisibiliser. Comment donc les prendre en considération, sans pour autant les revendiquer comme quelque chose à défendre ?
Nous ne sommes pas intéressé.e.s par une société, qu’elle se dise progressiste ou non, qui ne nous autorise que des désirs un peu moins bridés. Les universitaires et institutions en tout genre s’emparent de ces questions en les intégrant à ce monde puant de domination. Il nous paraît donc nécessaire d’ouvrir des espaces autonomes et auto-organisés pour envisager les genres et les sexualités comme des questions subversives. Aller à corps perdu dans le sens du renversement du pouvoir sous toutes ses formes, qu’il soit celui de l’état ou des institutions, celui qu’on retrouve dans les relations interpersonnelles et collectives ou celui qui régit nos vies par ses normes et ses valeurs.
Il paraît presque impossible dans ce monde d’imaginer des relations exemptes de toute forme de pouvoir. Cependant, il est possible de chercher, de construire, de proposer des outils pour nous renforcer. Pour certaines discussions et certains ateliers nous avons choisi d’expérimenter des espaces entre personnes concernées par des mêmes oppressions. Ils ne sont pas envisagés comme des moments d’exclusion, ni comme des moments où affirmer ou se renfermer dans des identités. Ces espaces sont plutôt envisagés comme des moments de rupture avec le quotidien. Ils créent l’occasion de partir de certaines réalités vécues et partagées pour se rencontrer, briser l’isolement, échanger, ou juste passer du bon temps. En espérant que cela puisse nous permettre de trouver un peu d’air dans un quotidien toujours plus asphyxiant.
Ce festival se veut aussi être un moment pour se questionner sur les multiples rapports de pouvoir (racisme, sexisme, homophobie, ou ceux qui n’ont pas de nom…), nous aimerions donc que toutes les personnes présentes soient attentives à ne pas reproduire ou laisser se reproduire des dominations. Certains comportements ne seront pas admis.
Ce festival n’est pas ouvert aux petit.e.s politicien.ne.s, aux universitaires carriéristes, aux chef-fe-s de tous bords.
On en jouit d’avance… !

https://lurticaire.wordpress.com/

Affiches du festival

Affiches du festival

 
 
  • Festival Massimadi
    du 7 au 9 mai 2015

    3 jours de films et de documentaires LGBT d’Afrique au coeur de Bruxelles

    Cette année encore, Massimadi Bruxelles, le festival de films LGBT d’Afrique et de ses diasporas est une invitation à déambuler entre fictions et document du 7 au 9 Mai.

    Clap trois pour le festival Massimadi Bruxelles qui prendra ses quartiers au Bronks à Bruxelles. Du 7 au 9 Mai, des films, des performances, des rencontres et de la musique. Un programme riche et étoffé qui marque désormais le début de la saison LGBT du mois de Mai à Bruxelles. Pour la 3e année consécutive Massimadi met les petits plats dans les grands et ceux-ci ont une petite saveur particulière à l’occasion des 20 ans de la Pride.

    MASSIMADI

    Pour cette édition 2015, nous avons été voir comment s’organise l’activisme queer au Botswana, ce que revendiquent les militant.es new-yorkais du Starlite, le premier bar LGBT afro-américain, nous avons testé la force du lien fraternel entre deux frères vivant en banlieue parisienne. Le tout avec une envie : montrer les manières dont se vivent les homosexualités féminines et masculines des africain.es et des noir.es quel que soit leur pays de résidence. Résultat ? Une programmation cinéma composée de fictions et de documentaires en tous genres ! Du Botswana à Haïti en passant par Paris, Johannesburg et New York.

    Massimadi c’est un espace où sont débattus, discutés les enjeux et les réalités diverses et variées des homosexualités en Afrique et dans ses diasporas africaines. Et pour cela, nous proposons en plus des films, des rencontres avec nos invités : réalisateurs, artistes, militants, etc.

    Des films et leurs invité.es

    Une avant-première en belge avec le film d’ouverture : We came to sweat, de Kate Kunath & Sasha Wortzel. Le jeudi 7 mai à 20h30.

    Le festival Massimadi c’est également des rencontres : Karim Aïnouz, réalisateur du très beau film brésilien “Madame Sata”, Marine Romezin, pour les films sur le football lesbien en France et en Afrique du Sud : Foot For Love et Thokozani Football Club : Team spirit.

    Des artistes et leurs œuvres

    Le vendredi 8 mai à 17h vernissage avec des artistes qui partageront le regard singulier qu’ils portent sur le monde.

    Papy Ekengue (peintre), Alain Polo (photographe et performeur) et Paul Roger Zenam, (styliste) trois artistes que vous pourrez rencontrer au vernissage, le vendredi 17 mai à 17h. Trois artistes discrets mais généreux qui vous séduiront par leurs œuvres foisonnantes.

    Des militant.es

    Le vendredi 8 Mai à 18h30, nous accueillerons également, le collectif bruxellois que l’on ne présente plus : Warrior Poets! Il nous promet un moment intense de paroles libres et fracassantes « Body of Color ». Et dès 22h, Le Laboratoire des Possibles Infinis proposera un concert à trois têtes.

    Massimadi porte une attention toute particulière à la qualité des moments passés sur le lieu du festival. C’est une volonté tenace : une programmation exigeante, des prix accessibles, de belles rencontres, le tout dans une ambiance décontractée et festive. Aussi, en plus de la restauration à petits prix et de l’accueil, tous les soirs, nous proposons un DJ set au Bar du Bronks.

    Et cette année, nous nous sommes associé à trois pointures des nuits Bruxelloises : Rokia Bamba, DJ Jmax et DJ Xogn. Tous les soirs l’un d’eux sera derrière les platines et, nouveauté pour cette année, ils animeront ensemble la soirée de clôture, Massimadi Party, qui aura lieu sur place dans la belle salle des fêtes du Bronks !

    Bon festival !

    Lieu
    Organisateur
    Prix

    Prix normal: 5 €

 

auge018

Benefit alternative queer party pour la Zombie Queer Pride II

gif-anime-bisou-3-gratuit

Samedi 16 mai – prix libre

LINE-UP :

Concerts :

* Lily Havoc (metal/punk, D)
https://lilyhavoc.wordpress.com/
* Vagina Dentata (crust, Gand)
https://vaginadentatacrust.wordpress.com/
* Crête et Pâquerette (queer punk, BXL)
https://youtu.be/ygUL8PDTb64
* Prisoner 639 (bass&drums powerviolence duo, UK/B)
http://prisoner639.bandcamp.com/
* Witches Brew (guitar&drums powerviolence duo, NL)
http://witchesbrew024.bandcamp.com/

DJ’s :

* Coeurvert
http://amis.minimal.be/coeurvert/
* Klaus Vomi
http://klausvomi.partouze-cagoule.fr/

+ Distro’s, surprises et paillettes…

Ouverture des portes à 20h00, jusqu’à ce qu’on en ait marre.

Prix libre, en soutien à la Zombie Queer Pride de Liège
https://zombiequeerpride.noblogs.org/

123 Bokal Royal
Rue Royale 123, Koningsstraat 123
Bruxelles

Belgique

Directions:

metro botanique, parc madou, tram botanique, congrès

Zombie Queer Pride?

En 2014 est née la ZOMBIE QUEER PRIDE, à travers cette manif’, nous avons fait revivre les personnes oppressées par le système hétéropatriarcal omniprésent.

Quand chaque jour, des genTEs se font buter ou torturer dans des taules, dans des hôpitaux psychiatriques, des centres fermés, des écoles, d’autres ne voient comme seule issue que de se foutre en l’air face aux oppressions normatives.
Malgré tout, nous résistons même dans les institutions qui nous emprisonnent !
Nous créons des liens solidaires, nous nous faisons entendre à travers les murs qui nous retiennent, nous nous soutenons, nous sommes partout !

Cette année Bitchcraft et les SDS sont devenuEs keupinEs, nous allons co-organiser le festival, qui durera une semaine !!!
Nous y construirons des espaces de création, de transmission d’idées et de savoirs.
Si le cœur vous en dit, nous créerons ensemble des actions pour faire face au capitalisme qui essaye de rentabiliser nos luttes.

Ce festival est Queer, Féministe et Safe !

Chaque jour, des assemblées seront prévues pour ouvrir la gestion du lieu à toutEs ainsi que des espaces pour les créations spontanées et la résolution d’éventuels conflits.
En fonction des besoins collectifs et individuels, des moments et des espaces non mixtes seront prévus.

Pour financer tout ça, nous allons organiser deux soirées benefit : sur Liège le 25 avril et le 16 mai sur Bruxelles.
Nous sommes en train d’élaborer la mise en place de ces événements, les infos suivront prochainement.
Si vous souhaitez apporter un soutien financier au projet en organisant des benefits (ou autres), votre aide est plus que bienvenue.

Ce festival est DIY, nous avons besoin de vos idées et de vos envies pour le faire vivre !
Si vous voulez proposer des ateliers, des discussions, des actions, ou nous filer un coup de main, écrivez nous à cette adresse :
zombiequeerpride@riseup.net

Plus d’infos sur :
https://bitchcraft.noblogs.org/
https://zombiequeerpride.noblogs.org

L’argent recolté par l’événement financera en partie le
QUEER PUNK FEST qui aura lieu le 17 juillet au Barlok à Bruxelles.

RDV à Liège du 8 au 14 juin 2015 dans un lieu spécialement ouvert pour l’occasion ! Nous vous attendons bras ouverts !

Bitchcraft&SDS

 

News

 ZOMBIE QUEER PRIDE MANIFESTO !

English, Castellano,Français

N’hésitez pas à partager, imprimer, en parler autour de vous!  https://zombiequeerpride.noblogs.org

appel-zebre-ANGLAIS appel-zebre-ESP appel-zebre-publique

 

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha