Tournée belge du documentaire « Grandpuits & petites victoires »

jeudi 05 janvier 2012 par ZinTV

En collaboration avec le CEPRé et Jeunes FGTB Charleroi.
Avec le soutien de la SETCa, la Centrale Générale FGTB, FGTB Centre, FGTB Liège, FGTB Wallonie, Barricade, Les amis du Monde Diplomatique Liège, Métallos Wallonie-Bruxelles.

Affiche-grandpuits-2-92e75-medium
grandpuits

ZIN TV organise la projection de ce documentaire sur la lutte de travailleurs français contre la réforme des retraites, un parfait outil de débat sur les luttes sociales et syndicales. Chaque projection sera suivi d’un débat avec le réalisateur et de raffineurs-grévistes. Ce sera l’occasion d’un échange direct avec les travailleurs belges qui ont empêché le gouvernement français de faire venir du pétrole de Belgique.

Le documentaire « Grandpuits & petites victoires » des « Mutins de Pangée » nous plonge dans le mouvement social contre la réforme des retraites en France en octobre 2010. Le réalisateur a passé plusieurs semaines avec les travailleurs de la raffinerie de Grandpuits, en région parisienne. Les salariés des dépôts pétroliers et des raffineries ont été en pointe. La lutte des salariés de Total a été la proie de l’effervescence médiatique. Des millions de mots et d’images mais comme de la mousse aussitôt envolée. Rien de nouveau, les médias sont là pour faire oublier.

D’où l’utilité du film d’Olivier Azam qui raconte cette lutte et qui montre toute l’énorme puissance de la machine capitaliste braquée sur les silhouettes incertaines de quelques grévistes dans la nuit autour d’un brasero.

Après la grève, le film !

Octobre 2010. Le gouvernement veut faire passer en force sa réforme des retraites, la rue se réveille. Les dépôts et raffineries de pétrole sont bloqués. Situation inédite depuis Mai 68. Malgré eux, les grévistes de la raffinerie Total de Grandpuits en Seine et Marne vont devenir le fer de lance de la lutte. Réquisitions, charges policières, propagande, le pouvoir concentre sa charge contre les raffineurs, ce qui aura pour conséquence de créer autour d’eux un grand mouvement de solidarité nationale et internationale.

Ce film, qui raconte cette lutte de l’intérieur, pointe les petites victoires qui sont souvent minimisées et oubliées. Un outil de débat sur les luttes sociales et syndicales.

Les projections

  • Liège : mardi 17 janvier, 19h à l’ULG, salle Wittert (Place du XX Aou?t, Ba?timent A1 / 4000 Lie?ge)
  • Charleroi : mercredi 18 janvier, 19h, salle Allende, FGTB Charleroi (Bd Devreux 36-38 / 6000 Charleroi)
  • La Louvière : jeudi 19 janvier, 19h, salle de projection de l’ASBL CEPRé (Rue Henri Aubry, 23 / 7100 La Louvière)
  • Bruxelles : vendredi 20 janvier, 19h, auditoir Velge de l’IHECS (Rue de l’Etuve 58-60 / 1000 BXL)

Une autre projection aura lieu lors du café syndical du CPCR sans la présence du réalisateur et des raffineurs de Grandpuits :

  • Liège : vendredi 20 janvier, 20h, Centre poly-Culturel en Résistance ASBL (11 en Jonruelle / 4000 Liège)

Liens

Bande annonce, présentation et extraits

Carnet de tournée

Présentation de la coopérative ouvrière “Les Mutins de Pangée”

 

Samedi 10 décembre – LA LOUVIERE (be) – Taverne du Théâtre

LES SLUGS www.aredje.net/slugs

Diego Pallavas (signé chez Guerilla Asso) – http//www.diegopallavas.net

Struggling For Reason myspace.com/strugglingforeason

Taverne du Théâtre : Place Communale 23

 

Adresse : rue de Bouvy 65 – 7100 La Louvière – 0476 / 91 66 57

Les autres centres de La Braise en Wallonie :

→ Charleroi : rue Zénobe Gramme 21 , 6000 Charleroi, 071 30 39 36.

→ Liège : rue Mathieu Laensbergh 20, Esplanade Saint-Léonard,  4000 Liège, 04/227 73 50, email  liege@labraise.be, site internet http://liege.labraise.be/

Objet de l’asbl

LA BRAISE CULTURE a été créée dans le but de faire front le plus largement possible avec les progressistes, syndicalistes, immigrés, groupes sociaux et culturels.

Située au départ à Charleroi, elle a essaimé à Liège et plus récemment à La Louvière. Elle a comme objectif de favoriser tout développement en matière sociale, culturelle et récréative.

A tout moment, le cœur de LA BRAISE CULTURE battra du côté des travailleurs envers qui nous témoignerons de notre solidarité active.

Nous accorderons une attention spéciale à la lutte contre le racisme, les préjugés xénophobes et le fascisme.

La solidarité internationale, le regard vers d’autres luttes et cultures au-delà de nos frontières sera un point fort de notre activité.

Au fur et à mesure que LA BRAISE CULTURE se développera, elle organisera des séances de théâtre, de ciné, de vidéo, des foires du livre, des expositions.

Sans oublier les soirées de détente entre jeunes, travailleurs, chômeurs, bref entre ami(e)s.

L’équipe de collaborateurs

Faire tourner LA BRAISE CULTURE cela représente beaucoup de travail. Tout cela n’est possible que grâce à l’aide de collaborateurs bénévoles et désintéressés. Nous vous proposons donc de rejoindre notre équipe de collaborateurs. Envie de donner un coup de mains à l’organisation d’activités, au secrétariat, à la maintenance de l’infrastructure technique? Alors, n’hésitez pas à nous contacter : 064/21.74.50, email : labraiselalouviere@gmail.com

Anne-Marie Loop, comédienne:

“ Pourquoi j’ai choisi d’être la marraine de LA BRAISE ? ”

Ces maisons sont reliées à la classe ouvrière qui bien souvent pense que la culture « c’est pour les autres »; comme si elle n’avait pas de culture. La culture, c’est aussi l’affaire des travailleurs et ils doivent jouer un rôle culturel. La classe ouvrière doit parler de sa propre réalité. Sinon, c’est toujours les histoires des autres qui sont racontées. La culture nous relie ensemble, c’est un moyen de nous rencon-trer, un moyen créatif, un moyen d’échanger, un moyen pour apprendre et comprendre.

En regardant des films ou des pièces de théâtre ensemble, en chantant ou en faisant du théâtre, de la peinture… les travailleurs partagent une expérience commune qui fait appel à leur sensibilité, à leur mémoire, à leur expression propre, liée à leur histoire et à leur vie. Et cette expérience les transforme, leur fait découvrir leurs ressources comme êtres humains complexes et complets. Dans le système capitaliste, on ne fait appel qu’à leurs bras, ainsi on les ampute de tout un potentiel d’expression et de sensibilité.

La culture bourgeoise qui domine aliène le peuple et ne le considère que comme un consommateur. La culture du peuple le rassemble, le rend solidaire et le pousse à s’émanciper en comprenant les causes de ses misères et de son exploitation.

Anne-Marie Loop a joué le rôle principal dans « La Mère », la pièce célèbre de Bertolt Brecht

Location de salle

Pour fêtes et  activités publiques

» Salle de 18 m sur 7 m + petite pièce annexe (double porte)
» Jardin
» Podium
» Occupation posible jusqu’à 180 personnes
» Cuisine équipée (cuisinière avec fours)
» Possibilité de louer vaiselle
» Frigos et congélateur

Notre Adresse

Salle La Braise
Rue de Bouvy, 65
7100 La Louvière

Tél/fax: 64 / 33 97 77


Email: labraiselalouviere@gmail.com

© 2012 QueerPunxBelgium Suffusion theme by Sayontan Sinha